Module 2 : Les piliers de l’Islam – Les actes cultuels – L’aumône légale (4/5)

Publié le Publié dans Science

Elle est un pilier de l’islam et une obligation pour chaque musulman (pouvant s’en acquitter), selon le Coran, la Sunna et les jurisconsultes. Dans le Coran, l’aumône légale appelée en arabe « zakât » est mentionnée juste derrière la prière, et ce, dans 82 versets.

L’aumône légale est un impôt purificateur de l’âme. C’est un acte d’adoration au même titre que la prière et le jeûne

Références coraniques :

«[…] Accomplissez la prière et acquittez-vous de la zakât […] » Coran 20/73

« Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Dieu, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la prière et de s’acquitter de la zakât. Voilà la religion de la droiture. » Coran 98/5

I – Objectifs de l’aumône légale

L’avarice et le gaspillage : dans le Coran, tout ce qui est extrême est dangereux et donc conduit à la perte de l’individu, même dans l’adoration. Ce n’est pas l’extrême qui est recherché, il faut trouver l’équilibre juste, la constance. Pour l’avarice, c’est la même situation. Tout ce que le croyant possède, il en est uniquement le gestionnaire et l’administrateur, et non le propriétaire. « Après la mort, dès la tombe déjà, les gens demanderont à Dieu, laisse-moi retourner à la vie quelques instants seulement, pour faire des aumônes ». Ils voient dans la tombe les effets d’aider autrui. Celui qui aide une créature de Dieu dans la détresse, Dieu par un don quelconque, une bonne intention, Il le soulagera de toute la détresse qu’il a pu vivre.

II – Les biens soumis à l’aumône légale :

a) L’or et l’argent :

La majorité des savants estime que l’aumône légale se calcule sur l’or et non sur l’argent.

NB : 1 g d’or = 37 €

b) Les marchandises :

Elles sont également assimilées à ce type de bien ; le commerçant doit faire, chaque année, l’inventaire de ses marchandises et établir un prix de gros sur lequel sera prise l’aumône légale.

c) Les biens immobiliers destinés à la vente :

C’est sur le prix de la vente qu’est calculée l’aumône légale.

d) Les biens immobiliers destinés à la location :

C’est le revenu des locations qu’est calculée l’aumône légale.

NB : le bien doit passer l’année

e) Le bétail soumis à l’aumône légale :

  • Camélidés : chameaux, dromadaires – il faut au minimum 5 têtes
  • Bovins : il faut au minimum 30 têtes
  • Ovins + Caprins : moutons, brebis, chèvres – il faut au minimum 40 têtes

Si l’entretien du bétail coûte de l’argent pour l’éleveur, il n’est pas soumis à l’aumône légale. S’il y a des naissances dans les troupeaux pendant l’année, il faut les inclure dans le calcul final de l’aumône légale.

f) La récolte :

  • Avis majoritaire : denrées alimentaires non périssables (blé…)
  • Pour les hanafites : tout ce qui est dans la terre est soumis à l’aumône légale

Si l’agriculteur récolte 647 kg de blé ou de petits pois ou de maïs, il va payer l’aumône légale sur chaque denrée récoltée.
Si la culture a nécessité de l’irrigation, l’aumône légale sera de 5 %.
Si la culture s’est faite naturellement est de 10 %.
Comme c’est le cas le plus souvent, il s’agit d’une combinaison de deux récoltes, le taux passe à 7,5 %.

III – A qui peut-on donner l’aumône légale ? 

  • Les ayants droit
  • Les indigents
  • Les pauvres
  • Les nécessiteux
  • Les percepteurs de l’aumône légale
  • Les endettés : la dette doit être contractée pour un but valable
  • Les non-musulmans (uniquement les gentils)
  • Un esclave : pour l’affranchir
  • Le voyageur en détresse : quelqu’un a perdu sa carte bancaire durant son voyage, une personne peut lui payer son billet retour afin qu’il rejoigne son lieu de résidence
  • Fisabi Li Allah : l’aumône légale pour les combattants – interpréter cela uniquement dans un sens militaire est réducteur. Il faut le comprendre dans le sens de tout ce qui permet l’enseignement, la construction d’école, d’hôpitaux, d’une mosquée.

Pour les hanbalites (avis qui ne fait pas l’unanimité), l’aumône légale peut aider quelqu’un à faire le pèlerinage à la Mecque.)

IV – Qui ne peut pas recevoir l’aumône légale ? 

  • Le Prophète, sa famille et ses descendants
  • Les parents, les enfants, l’époux = les personnes dont on la charge également.
  • Les non-musulmans (uniquement les pas gentils)
  • Celui qui est apte à travailler et qui trouve un travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.