Module 2 : Les piliers de l’Islam – Les actes cultuels – Le pèlerinage à la Mecque (5/5)

Publié le Publié dans Science

Le terme arabe hajj signifie se rendre à un lieu sacré. Pour les musulmans, il veut dire se rendre, à une saison précise, à la Mecque, pour visiter la Demeure sacrée, la Ka`ba, et faire un rituel connu et réglementé. Ainsi, ce terme correspond au terme « pèlerinage ».

Le terme arabe ‘umra signifie visiter un lieu sacré, en l’occurrence la Mecque, et faire un rituel précis, à tout moment de l’année. Certains traduisent ‘umra par « petit pèlerinage ».

Le Prophète Muhammad a fait un seul pèlerinage l’année de son décès. C’est pourquoi on le qualifie de « pèlerinage de l’Adieu » hajjatu-l-wadâAu cours de ce pèlerinage, le Prophète a rencontré le plus grand nombre de musulmans qu’il n’ait jamais rencontré. Il leur prodiguait des conseils et des recommandations religieuses, politiques, économiques et sociales, qui guident toujours la vie des croyants. À chaque recommandation il disait: « Écoutez-moi bien et apprenez de moi, il se peut que cela soit la dernière fois que je vous rencontre. »

Il a fait, en revanche, quatre visites saintes, toutes au mois de Dhû-l-Qi`da, selon `Âïsha, Ibn ‘Abbâs et Anas ibn Mâlik.

Selon Muslim, la première visite sainte a été faite au cours de la sixième année de l’Hégire : c’est la visite de Hudaybiya. La deuxième visite sainte au cours de la septième année de l’Hégire, c’est la visite de Qazâ. La troisième au cours de la huitième année de l’Hégire, après la reconquête de la Mecque et Hunayn, la quatrième et la dernière faite avec le pèlerinage de l’Adieu, au cours de la dixième année de l’Hégire.

Statut

Le pèlerinage est l’un des piliers de la foi musulmane, selon les textes et sources authentiques (Coran et Sunna). Chaque musulman est tenu de faire le pèlerinage, au moins une fois dans sa vie, s’il remplit certaines conditions, qui seront énumérées ultérieurement. Celui qui nie l’obligation de faire le pèlerinage, alors qu’il répond aux conditions requises, renie la religion musulmane.

Abû Hurayra rapporte le sermon suivant fait par le Prophète : « Vous autres croyants ! Dieu vous a prescrit le pèlerinage, faites-le. » Un homme de la foule lui demanda : « Devons-nous le faire chaque année. » Le Prophète se tut : L’homme répéta sa question trois fois. Le Prophète dit alors : « Si je te réponds oui, les gens croiront que c’est obliga­toire, chose qui vous sera impossible !»Il a dit ailleurs : « Le pèlerinage est obligatoire une seule fois. Faire plus est laissé à la volonté des individus. »

Ce hadith explicite le verset coranique qui dit :« Dieu prescrit aux gens le pèlerinage à Sa Demeure sacrée, pour ceux qui en ont les moyens. »

Qui est soumis à l’obligation du pèlerinage ?

Tout musulman (ou musulmane), majeur et en possession de ses facultés, libre, financièrement capable, et informé de l’obligation du pèlerinage, doit le faire.

La saison de l’accomplissement du pèlerinage

Pour que le pèlerinage soit valide, il faut le faire pendant la saison déterminée par Dieu qui nous dit : « Le pèlerinage est à faire pendant des mois bien précis […] » Coran 2/197

Les mois dont parle le verset sont : Shawwal, Dhû-l-­Qi`da et Dhû-l-Hijja. Le voyage et le rituel du pèlerinage ont lieu durant ces trois mois (les dix premiers jours de Dhû-l-Hijja).

La visite sainte peut être effectuée tout au long de l’année, mais le pèlerinage n’est valable que pendant la période déterminée ci-dessus.

Source : © Abdelghani BENALI – Jurisprudence : les actes cultuels

Utiliser la souris pour faire défiler le diaporama